François Bellefeuille : L’Hurle-rieur au bon cœur


C’est frais. Comme Playboy avant le nu habillé pour l’hiver, la prise de conscience féministe, et que Hugh Hefner ne devienne la nouvelle Simone de Beauvoir.

Publicités

 

 

Il y a quelques semaines, François Bellefeuille se faisait le porte-voix du Club des Petits Déjeuners.

 

une-fillette-bionique-qui-na-jamais-faim-ni-sommeil

 

Dans une publicité réalisée sous la houlette du Groupe Phaneuf, l’humoriste tentait à la fois de sensibiliser le public sur ces enfants qui ne mangent pas à leur faim tous les matins, d’attirer l’attention sur le dévoilement de sa page Facebook, de vendre son spectacle en plus de son personnage.

 

 

Ce n’est pas du Spike Jonze. C’est bien de chez-nous.

Décor en carton-pâte. Neige made in China.

Enchaînement séquentiel dans une linéarité qui suit l’encéphalogramme plat.

Et une chute dont on ne se relève pas.

Apparemment, c’est l’idée.

 

bellefeuille

 

Un tout en un réchauffé et éculé.

Ce sont des vœux de fin d’année.

Bonnefeuille ouvre la saison. Avec humour. Les politiciens, les philanthropes-pleureurs vendant les misères du monde comme on vend des armes à des peuples estropiés et s’offrant des bains de caviar, passeront après. Sans humour.

 

couillard

 

De l’espoir, de l’humanité, de la stratégie d’image.

C’est généreusement surjoué.

C’est drôle. En coupant le son.

À moins d’avoir une bonne assurance-santé contre la surdité.

 

intro-appareil-auditif

 

C’est hiémal. Hivernal. Hibernal. Comme le monochrome de Kasimir Malevitch.

 

Capture

 

C’est frais. Comme Playboy avant le nu habillé pour l’hiverla prise de conscience féministe, et que Hugh Hefner ne devienne la nouvelle Simone de Beauvoir.

 

Playboy-USA-September-2007_01

 

C’est avec le même plaisir que l’on retrouve Bellefeuille, l’Hurle-rieur au bon cœur.

Sa chevelure hirsute tels des éclairs de génie, les années 80 vissées sur le nez.

Le fils naturel d’Einstein et de l’inspecteur Derrick, fruit d’une nuit orgiaque sous le ciel acide des Sixties.

 

Alors?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s