En passant…


Personne ne revient intact d’une confrontation avec soi-même.

On meurt, on naît de nouveau. Une autre personne, dans la même carcasse corporelle à qui on tente d’insuffler un peu de vie autant que de sens.

Le bien-être, ou plus justement la paix intérieure.

Publicités

Mr. Nobody

Une uchronie cinématographique d’une rare (exceptionnelle) qualité. Un haut sommet de narration, d’une réflexion. Puissante, prodigieuse.

Pour utiliser, un vocabulaire d’usage rentré dans la qualification culturelle contemporaine – et qui a donc par cet effet perdu de toute sa substance – c’est un film culte.

Jared Leto est juste, immense.

10523173_10152498703659477_3146798049613024163_n

The Grand Budapest Hotel

Jouissif.

Une pléiade de talents pour une trame d’une savoureuse qualité.

Ralph Fiennes est comme à l’accoutumée: un monument.

10502118_10152498703629477_6356086493792108217_n

Hippocrate

De loin l’une des meilleures œuvres cinématographiques françaises en 2015.

 La rencontre de deux mondes socialement et diamétralement opposés. Le lieu de la rencontre n’étant pas fortuite: l’hôpital. Le reste est à savourer sans modération.

Mention spéciale à Reda Kateb, qui démontre une fois de plus qu’il est incroyablement talentueux. Son actor studio est un plaisir, et on en redemande.

Hippocrate. Drôle, touchant.

C’est simply nice.

10487464_10152953612669477_2409733641800565868_n

Interstellar

Poétique. Philosophique.  

Le seul hic:  les longueurs (hollywoodiennes) pas toujours indispensables.

Et il n’est pas le meilleur de Christopher Nolan.

10934107_10152989248859477_8828061438788884521_o

Locke

Huis clos prodigieux, où la confrontation avec soi-même est sans issue. Personne ne peut se fuir indéfiniment. 

Et comme le dirait l’impératif moral nietzschéen:

Toujours agir de telle sorte que l’on puisse assumer le retour éternel de nos actes.

Autrement dit, et en paraphrasant Paul Valéry, fais ce que tu veux, si tu peux le supporter, éternellement.

Locke  est une respiration, courte, pesante, libératoire, le long d’un chemin sans retour.

Personne ne revient intact d’une confrontation avec soi-même.

On meurt, on naît de nouveau. Une autre personne, dans la même carcasse corporelle à qui on tente d’insuffler un peu de vie autant que de sens.

Le bien-être, ou plus justement la paix intérieure.

Brillant.

936073_10152972864339477_4400040569137710755_n

I Origins

Un mot: bousculant.

1456567_10153005421789477_8672267460963756218_n

Nightcrawler

Sophistiqué.

Génial.

C’est là une oeuvre nécessaire. Rappelant – en ces temps d’une médiocrité terrible pour ceux qui l’auraient comme moi oublié, désespérés par tant de fadeur et d’abrutissement – que le cinéma est aussi de l’Art.

Jake Gyllenhaal est un surdoué.

tumblr_ni01r7KytY1tfzfzyo3_500

On le savait déjà.  

Et c’est toujours aussi extatique.

500x1000px-LL-8dd3ddca_nightcrawler_teaser_727

L’un des plus talentueux de sa génération, et sans doute de cette décennie d’acteurs. Probablement, le meilleur d’entre eux.

Mais Chut!, cela peut être une malédiction.

Alain Juppé, si vous nous lisez. 

10984260_10153024653164477_2433193158811411726_n

Les restes foudroyants:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Alors?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s