Sérénade avant l’éclipse


Aux passants.

Publicités

 

1510667_688701401150232_312371001_n
Les Passants, by Dave

Demeurez dans la nuit de mes jours présents

Vous qui savez les tourments de mon âme

Vous qui essuyez si souvent mes larmes

Demeurez encore jusqu’au bout des ans

Hâtez-vous lentement

Vous dont l’ombre a rejoint la mienne

Camarades rouge d’autrefois frères bleu d’aujourd’hui

Passants d’une vie marcheurs d’une nuit

Voici ma sérénade avant que l’oubli ne vienne

Des jupons qui m’ont donné de la tendresse

Des épaules qui ont reçu mes détresses

Des mains qui n’ont point hésité à me remettre debout

Des lèvres qui ont apaisé mes drames les plus fous

Je mets dans cette symphonie

Des roses cueillies dans chacun de nos instants

Je les enferme dans le creux de ces notes sans vie

Pour qu’elles illuminent pour toujours nos moments

Demeurez dans la nuit de mes jours à venir

Vous qui m’avez souvent ouvert vos portes

Vous qui avez répondu à mes lettres mortes

Demeurez encore, une foi, au bout de l’éternité

Vous dont le regard a croisé le mien la main la mienne

Amantes d’autrefois sœurs d’aujourd’hui

Murmures d’une vie soupirs d’une nuit

Voici ma sérénade avant que l’éclipse ne vienne

L’aiguille sur les horloges va de son pas pressé

Il me reste quelques mots à offrir

Et si jamais le monde vient à s’arrêter

Je voudrais garder dans mon cœur tous vos sourires

2012-09-26_12.10.40_0

Alors?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s