Sous-chef d’œuvre à parfaire


Moves like Mike Jagger, j’ai vomi sur la foule, et la foule en redemande encore. J’ai descendu ma braguette, et les groupies ont bu mon urine. J’ai montré mon cul, et des langues l’ont nettoyé. Mauvaises langues.

Publicités

 

525328_510889265640481_1285858071_n

 

Dusty rainbow from the dark. Je soulève la poussière blanche qui tombe du ciel, mon encre a pris un coup de froid et ma plume fait un infarctus.

Requiescat in pace, l’oraison funèbre se perd en triple pointillé, une parole sans fin et vaporeuse. Évanescente. Les lettres inachevées trébuchent sur l’inconnu, une chute cabossée, trop de verglas dans la pensée donne une inspiration glissante. Je respire.

Auf wiedersehen, je prends quelques volées dans la gueule, le baiser de la lune ce soir a un goût nocturne. Désert virginal que je contemple en mordant mes lèvres jusqu’au sang, j’aime sa saveur écarlate qui apaise mon angoisse, et je reste calme.

Que viva la noche, le silence referme la tombe, je les ai tant aimées. Et elles sont mortes de ma main. Il y a des tâches de noirceur au bout de mes doigts, la salive séchée qui a longtemps servi à la transmission de l’hépatite dans un univers hypocondriaque. De la littérature classique. Elles ont fait du punk avec les mots, linguistiquement metal, écriture hardrockienne. Mon encre. Ma plume.

Moves like Mike Jagger, j’ai vomi sur la foule, et la foule en redemande encore. J’ai descendu ma braguette, et les groupies ont bu mon urine. J’ai montré mon cul, et des langues l’ont nettoyé. Mauvaises langues. Certainement. Comment en serait-il autrement. Qui d’autres pourraient torcher avec une telle effervescence un derrière appartenant à la souillure, si ce n’est les mauvaises langues.

Je soulève la poussière blanche tombée du ciel, et j’en fais de la boue avec ma morve. Ce soir, la feuille immaculée rencontrera ses nouvelles amantes. Mon encre. Ma plume. J’ai un sous-chef d’œuvre à parfaire.

 

10849801_1011497065542734_5675966991374388560_n

 

C’est le fantasme fondamental, en tant que clé de voûte de la structure du sujet, avec sa « torsion » et son double versant d’interdit et de jouissance, qui fournira un compromis salvateur permettant d’articuler et de dialectiser cette double postulation, faite de rejet et de tropisme insistant vers la jouissance incestueuse : fantasme actif, assumé, appelé ici à soutenir le désir, et non à l’endormir, écueil qu’il se fait pour le névrosé.

Brigitte Lalvée, « Silvia Lippi : Transgressions . Bataille, Lacan», Figures de la psychanalyse 2/2009 (n° 18) , p. 243-246

 

Capture

 

1453415_10154660059880296_3381538532953174775_n

Alors?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s