Soir de janvier


Ce soir de janvier, prochainement chauve. Plus sexy. Barré le Y.

Publicités

C’est un soir de janvier. Durant la journée je me suis plié au rituel. A la tradition. Echange de vœux, dîner de famille – plutôt de belle-famille, récapitulatif des actions de l’an dernier, rédaction de résolutions qui tiendront le temps d’une indigestion, d’une gastro-entérite, ou moins. Temps chrono. Jack Bauer, himself.

 

ezgif-1243442822

 

C’est un soir de janvier. Des centaines de messages groupés envoyés à des Happy New Year automatisés. Même si on ne le pense pas. Même si on n’en a cure. Même si on se demande Qui est donc cette Marie Machin-Truc ou ce John Doe. On y répond avec la parfaite courtoisie. Parce que la politesse est gratuite, et que cela prévient de bien des emmerdes.

 

giphy (32)

 

C’est un soir de janvier. A peu près comme les précédents. Seule différence, on n’a plus le même âge, mais est-ce si important.

Il paraît que les petites jeunes aiment de plus en plus ça les vieux, les Sugar Daddy. C’est la brune tatouée qui me sert mon Tim Hortons très tôt le matin qui me l’a dit, entre deux sourires, et un clin d’œil. Faut d’ailleurs que je le note quelque part, attendez: Brunette tatouée. Tim Hortons. 4h48mn. Aime Sugar Daddy. Lui faire goûter Black Ice Cream.

Voilà. C’est fait. Où en étais-je.

Oui. Bien sûr. L’âge qui passe avec les ans. Ce n’est pas facile. J’ai des chutes capillaires, bientôt rien sur le coco, ou si l’âge est généreux quelques poils par ci par là, vague souvenir de mon afro disco. Des photos pour convaincre ceux qui me cèdent leur place dans le bus, le métro, que j’étais the fire on the dancefloor. C’était avant. L’an passé.

Ce soir de janvier, prochainement chauve. Plus sexy. Barré le Y. Oui. Sauf si je paie, et encore. Merde. Comme dirait l’autre: Chauve qui peut!

 

 

L’an passé, l’âge c’était bof, j’ai le temps, Im young & beautiful. Ce soir de janvier, je fais une recherche Google sur les produits cosmétiques contre le vieillissement.

J’ai tapé dans la zone de recherche: crème anti-âge. Google m’a proposé : crème anti-rouille. Quelques fois, je crois que Google fait de l’humour.  

Je suis à deux doigts de lui foutre un dans le c**l.

Bon vous l’aurez deviné c’est bien le mot que vous croyez, oui c’est cul. Bravo, excellent, vous êtes intelligents. 

Je n’ai jamais vraiment compris pourquoi on met des astérisques sur la vulgarité, surtout si on prend quand même la peine de l’écrire. Si on ne veut pas dire cul on ne l’écrit pas.

On cherche un synonyme, anus par exemple.

Si anus, c’est limite limite, il y a trou de pet.

Si là encore on a un doute, sodomite.

Oui. Sodomite. Avouez-le ça quand même de l’allure. Je vais te foutre un doigt sodomite. C’est vraiment la classe. Du registre soutenu qui de loin ne sent pas mauvais. C’est certain, on ne vous regardera plus tout croche, personne ne vous fera plus chier. 

 

 

Google se paie ma gueule. Ce n’est pas grave. Les transplantations de cheveux ce n’est pas si mal que ça. Je crois fermement que les stratèges en marketing des entreprises qui déboursent de belles sommes pour le référencement Web devraient recevoir une augmentation. Je suis moins désespéré.

Non seulement j’ai des offres concurrentielles et j’ai aussi des images d’anciens chauves, tout sourire comme s’ils venaient de comprendre que Youporn c’est (enfin) fini.

 

0

 

Google fait sourire le monde. Avoir des cheveux sur le coco, quel bonheur. Les chauves doivent tous se suicider. Google ne les référence pas. Personne ne paie pour eux. Personne ne blogue sur la beauté chauve comme La Cantatrice.

 

M. SMITH : Tiens, c’est écrit que Bobby Watson est mort.
MME SMITH : Mon Dieu, le pauvre, quand est-ce qu’il est mort ?
M. SMITH : Pourquoi prends-tu cet air étonné ? Tu le savais bien. Il est mort il y a deux ans. tu te rappelles, on a été à son enterrement, il y a un an et demi.
MME SMITH : Bien sûr que je me rappelle. Je me suis rappelé tout de suite, mais je ne comprends pas pourquoi toi-même tu as été si étonné de voir ça sur le journal.
M. SMITH : Ça n’y est pas sur le journal. Il y a déjà trois ans qu’on a parlé de son décès. Je m’en suis souvenu par associations d’idées !
MME SMITH : Dommage ! Il était si bien conservé.
M. SMITH : C’était le plus joli cadavre de Grande-Bretagne ! Il ne paraissait pas son âge. Pauvre Bobby, il y avait quatre ans qu’il était mort et il était encore chaud. Un véritable cadavre vivant. Et comme il était gai !

Eugène Ionesco, La Cantatrice chauve, Gallimard, 1988

 

J’ai un doute quand même. Je tape sur le moteur de recherche: les chauves. Google rajoute chauve-souris.  Merde. Je retombe en dépression. Foutu soir de janvier.

 

0

 

Chauves-souris aux abris. Dit à voix haute c’est presque comme appuyer sur le Panic button: Chauve sourit! Aux abris!

Aussi anxiogène qu’une personne habillée en bédouin avec un sac à dos.

 

 

Je scroll down, parce que dire je fais défiler vers le bas c’est long, en plus ça se lit mal. Au XXIe siècle en francophonie faut savoir parler anglais. C’est court, ça sonne bien, c’est frais, c’est moderne.

En outre, si on est black on a plus de chance de se trouver le coup d’un soir. C’est bien connu les black qui parlent anglais sont afro américains, et les afro américains ou les africains américains n’ont pas le VIH/Sida des noirs africains.

Eux ils peuvent donner leur sang à Héma Québec, les autres non. Ainsi que leurs femmes. Bonnes québécoises pure laine. Paraît que quand on couche avec le noir qui a respiré il y a quelques années l’air d’Afrique, de l’Afrique nouarrr(k), on représente un risque potentiel pour la santé publique québécoise. Et on s’en fout de la capote. Du bilan santé. Je vous le répète rien à foutre. Couchez juste pas avec. 

Dans le don de sang, c’est comme les chevaux, il y a la pureté, les impurs et les autres. Tout le monde sait que ça ne vaut pas pareil. Gays, noirs africains, etc. etc. Les autres.

Héma Québec dit qu’ils n’y sont pour rien. C’est Santé Canada qui veut ça. Si seulement, les impôts pouvaient adopter pour ces autres un traitement équivalent. T’es noir, t’as séjourné en Afrique entre 1666 et 2016? Beh mon chou tu ne paies pas d’impôt! C’est comme ça!

T’es gay! Pareil! Pas d’impôts pour toi! Maintenant dégage! Et si tu crèves ton don d’organes tu pourras le mettre où je pense! 

On s’en fout que tu es passé une batterie de tests médicaux avant de t’en venir icitte! On s’en bat les couilles des médecins accrédités par l’ambassade du Canada qui t’ont palpé de partout avant d’envoyer leur rapport à Ottawa pour l’obtention de ton visa! On s’en fout! Maintenant, décâlisse! 

Je comprends madame. Nous vous remercions pour toutes ces années de générosité, mais vous ne pouvez plus donner votre sang. Pardon mais c’est comme ça, fallait juste baiser avec un québécois! Ou quelqu’un qui s’y rapproche!  

Les black made in USA sont veinards.  

 

 

Je sais de quoi je parle. Et je le dois à Obama et son Yes We Can qui m’ont rendu si sexy dans les bars à une époque donnée. Les jeunettes textaient leurs copines: J’t’jure, best nuit ever! Et je n’avais même pas transpiré. 

Là, je vois que vous vous dîtes Il se la ramène un peu trop. Mouais. J’en profite avant de devenir complètement chauve. Encore que, un noir chauve qui se rase le coco ça le look skinhead. Contrairement à ce dernier ça lui va plutôt bien. Peut-être à cause de la couleur. On le sait tous, les couleurs relèvent du vivant. 

Je sais de quoi je parle. L’hiver, j’ai le coco à poil. La barbe djihadiste. Et mes nuits sont toujours fiévreuses. Jungle fever! qu’elles crient. Allah akbar je murmure. J’ai une tête de Samuel L. Jackson converti à l’Etat Islamique avec un outillage qui ferait passer pour microscopique tout ce qu’il y a de chétif dans le Calvin Klein de Justin Bieber

 

JBCK-630x420

 

Google ne m’aide vraiment pas. Dans les images qu’il me propose il y a le Dr Denfer d’Austin Powers, le bout d’un crâne dégarni, M. Propre et un mec qui passe un peigne sur sa calvitie (c’est presque du Théâtre de l’absurde, un brin d’Ionesco, Samuel Beckett, Jean Genet).

Puis des liens de Faune Canada m’invitant à choyer les chauves-souris.

 

01

 

Je devine le ricanement des algorithmeurs googléens. A leur place, je ne me gênerai pas. Qui se soucie des chauves. Jamais lu Mon homme idéal est chauve. Pas de groupes et pages Facebook de soutien comme chez les Alcoolo anonymes.

Seulement un mont et un pub chauves, une caverne du chauve en Suisse avec environ 2000 évadés fiscaux, un M. A. Chauve qui m’a l’air de bien porter sa chevelure et qui habite dans un Puits en Bourgogne. C’est un entrepreneur. Ceci explique cela.

 

01

 

Pas de campagnes de sensibilisation à la détresse des chauves. Juste des chauves-souris d’Algérie qui nous rappellent qu’ils sont des mammifères très utiles , mais menacés et en voie de disparition et cela par méconnaissance de leur importance. En voilà qui savent ce qu’ils valent. Cela explique pourquoi ils se surnomment Bat Group, Batman à trouver son groupe de soutien. Gotham City peut désormais dormir tranquille.  

Il y a aussi un groupe de 12 Gentlemans chauves qui doivent bien s’emmerder dans leur coin et qui manifestement ne sont pas si Gentlemen avec l’anglais. Ni avec le français. Gentilshommes aurait été franchement plus que déprimant. Alanguissant. Cela ne présage de rien. Je déprime. Grave. 

 

0

 

Même les roux s’en sortent mieux. C’est dire.

Tout le monde s’en fout. Sauf Youporn.

Connais pas beaucoup d’acteurs porno chauve. J’ai un doute. Je n’aime pas dire des conneries. Je tape la recherche : acteurs porno chauve. Premier résultat: L’acteur porno chauve sur le forum Blabla 15-18 ans sur Jeuxvideo.com.

 

0

 

C’est un peu jeune pour se préoccuper d’une telle question. Mais vous savez, les jeunes de nos jours ont une précocité qui décoiffe. J’ai connu des filles âgées de 18 ans qui angoissaient sur leurs rides. Au bord du suicide. 

Les ados sont number one dans Google. Manifestement, il y a une demande. Je clique sur le lien, par curiosité, et je tombe sur le sujet central des pubertaires gamers. Je vous laisse découvrir. Ça vaut le détour. 

 

00

01

 

Johnny Sins. Merci les gosses.

Un acteur chauve porno donc. C’est toujours mieux que rien. Les nains ont plus de succès. C’est l’effet Tyrion Lannister.

 

DSC_0420

 

Je suis sur le point de fermer ma recherche Google. Il y a un resultat qui m’intrigue. Encore cette satanée curiosité.

 

0

 

Bien naturellement, je lui obéis. Et c’est… Comment dire… En tout cas, à vous de voir. 

 

0

01

001

0000001

 

Je vais dès que la chose deviendra sérieuse, orienter ma carrière vers un métier plus en adéquation avec ma chauveté. Du style acteur porno, dernier recours pour le monde libre.

 

 

Où en étais-je. Oui. Youporn.

Il est possible que Youporn se foute également du sort des chauves. Qu’importe. Les chauves ont un esprit créatif et une main qui sait tous les rudiments du métier. 

Ne faites pas les offusquer. Je n’ai pas souhaité usé du verbe masturber pour ne point fouailler votre sensibilité. Je me suis dit que vous comprendrez comme d’habitude. Mais, comme toujours j’ai tort. Mea cul-pa.  

 

0

01

 

 

richard diebenkom, coffee, 1956

 

 

C’est un soir de janvier. Je vais être chauve. Et Google se fout de ma gueule.

Ma voisine a comme à l’accoutumée la mine renfrognée, et le gouvernement n’a pas encore racketté les tabagies. L’inflation du prix du cancer est stabilisée. Il est temps d’arrêter de fumer, et de faire l’amour à ma voisine.

Arrêter fumer. Voisine constipée. Lui apprendre amour avec nègre sans fatiguer. Argument: laxatif.

Noté.  

 

picasso_satyre-jf

 

C’est un soir de janvier. Certains ont encore le visage ivre de la veille.

J’aperçois un homme de l’autre côté de la rue. Il tient une pancarte. J’ai faim.

Autour de moi les gens parlent la bouche pleine. 

L’homme à la pancarte ne dit rien et sa bouche est vide. 

Un chauve passe et lui donne du pain. Le mec lui dit merci la main sur le cœur. Le chauve lui dit quelque chose. Je ne l’entends pas. Je suis loin. De l’autre côté de la rue, de l’autre côté du monde. 

Et j’ai hâte de perdre mes cheveux. De traverser la rue.

 J’ai fin

 

 

 

 

Alors?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s