Aussi longtemps que la nuit respire


A toi.

Publicités

A ma lune absente
Du haut du ciel
J’ouvre mon cœur
Comme d’autres leurs veines
Et s’échappe
En pluie étoilée
Le sang noir de mes songes avortés

A mes lueurs lointaines
Du bout de l’horizon
Je brûle mon âme
Comme d’autres des passions
Et s’élève
En fumigène orangé
Vers un monde endormi
Dans le creux des grands bras
De l’univers

A toi
De la voûte qui nous recouvre
J’entends le souffle court
De la vie
Comme d’autres le vent
En sourde expiration
Le petit bonheur d’être là
Aussi longtemps que la nuit respire

10392366_826473914081612_6435720812500412823_n

Alors?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s