Une harpe dans le désert


A Adèle.

Publicités

 

 

Où es-tu passé? m’a t-elle demandé, les doigts se baladant sur les cordes de la harpe.

J’étais dans le désert, lui ai-je répondu, cueillir les fleurs, je n’en ai trouvé qu’une, les autres avaient les pétales en cendres brûlé par le soleil.

Elle n’a pas arrêté de jouer cette mélodie qui caresse les dunes tel le souffle du crépuscule sur le sable chaud. Celle qui va jusqu’où bout des mondes et tient éveiller l’espoir dans le cœur des hommes.

Elle a juste murmuré avec cette douceur apaisante de l’aube sur des vies qui ne dorment jamais: Dommage, tu aurais dû prendre ces cendres avec toi. Mélangé à tes larmes, j’en aurai fait un masque comme un soin de visage. Depuis le temps que tu me fatigues avec ton amour si grand qu’il prend trop de place dans ce désert pourtant si vaste, de ta mélancolie d’insomnieux, j’ai des cernes qui me donnent l’air d’avoir fumé de la marijuana.

Et j’ai pris cette fleur du désert, je l’ai plantée dans son cœur. Il y a eu du sang, des hurlements qui ont fait trembler le ciel et frémir les étoiles. Il y a eu une mer rouge d’hémoglobines qui a étanché la soif des dunes. Des cris et un écho horrifié. Et cette lune traumatisée qui est allée vomir derrière les nuages noirs.

Les amants, quelque part entre là-bas et nulle part, couchés les corps enlacés dans une étreinte fusionnelle, qui ne se sont pas aperçus qu’il n’y avait plus de lune pour les regarder s’aimer, se sont promis et jurés l’éternité. Ils n’ont pas entendus s’approcher le monstre du désert, surgi à l’ombre des nuages noirs, le monstre qui se nourrit du bonheur trop parfait. L’éternité ne durera pas. 

La harpe ne joue plus. Le silence sans voix, erre et se perd dans le désert. La mélodie n’éveille plus rien dans les cœurs. Ni aube ni espoir.

J’ai pris la harpe, et j’en ai fait un feu de joie, pour réchauffer l’âme sous les cieux obscurs, aux pieds des dunes repues, pour laisser briller dans cette thébaïde une lueur, comme une fleur enracinée dans le sable. 

 

Alors?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s