Procrastinateur en nuit majeur

Je procrastine. Obsessionnellement. Beaucoup la nuit.

Je renvoie le sommeil, toujours, à plus tard. Jusqu’à l’aube.

Comme dans une espèce de rituel. Sacrificiel. Comme Abraham j’hésite, à trancher la gorge dénudée de ceux qui ont succombé aux charmes tentateurs des étoiles. De ceux qui ont succombé dans les bras de Morphée. 

Je procrastine. Avant l’inéluctable. Et ma chute comme une mort viendra éclater en débris volatiles le sommeil de ceux là qui ne savent qu’ils sont des Elus.

 

 

Une réflexion sur “Procrastinateur en nuit majeur

  1. Pingback: Seulement tu le sais – Les 50 Nuances de Dave

Ce site vous est proposé par WordPress.com.