La crue-ôtée


Celle qui hash les mots comme on roule des joints.

Publicités

La langue n’attend rien de moins que l’expression crue des choses qu’elle doit dépeindre. La crue-ôtée. Celle qui mâche, recrache et charcute en culbute. Celle qui hash les mots comme on roule des joints, celle qui déchiquette et l’étale sur la toile pour que viennent jouir, vomir,  les extasiés de rien et les choqués de tout. 

 

Alors?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s