Cryothérapie


Quelques fois, on sent que les choses changent. On les sent se transformer, s’évanouir, se désemplir. Ce froid qui s’installe, cette sensation d’éloignement, cette chaleur que l’on ne retrouve plus dans le regard de l’autre. Ce langage du corps, involontaire, inconscient, qui dit « Je te supporte de moins en moins » ou « Je n’en peux plus » que l’on comprend par « Je ne te veux plus ».

Même si on ne voudrait pas que ça change, au fond, on y peut rien, pas grand-chose. Toutes les tentatives de recoller les morceaux sont vaines. Et là, vient la pensée de remonter le temps. Seulement, il n’y a pas de machine à remonter le temps. Pas encore. Et même si elle existerait, encore faudrait-il savoir précisément à quel moment la mécanique a cassé. C’est un effort vain, aussi, surtout si de ce moment-là on est passé au travers

On ne peut pas remonter le temps. C’est ce qui blesse le plus, parce que c’est implacable, on doit juste l’accepter, et se dire que l’on vit les derniers instants de ce moment qui se meurt, on écrit les lignes finales d’un des nombreux chapitres de l’existence.

Quelques fois, on se demande ce qui n’a pas fonctionné. Si on aurait fait les choses différemment. Mais quoi exactement. Je reste le moins placé pour le dire. Avoir réponse à tout, ce n’est pas cela qu’il importe. Le plus essentiel, c’est de se poser les bonnes questions.

Mais comment savoir quelles sont bonnes les questions, me demanderas-tu. Peut-être parce qu’elles parlent à ton cœur, me répondras le vieil homme.

Il fait autant froid dehors qu’en dedans, ce soir. Toutes les tentatives de tenir sur la glace finissent mal, la glace cède sous le poids de l’humeur gelé. On sait que l’on goûtera à la noyade polaire, que l’on y laissera plus qu’une mort, on y laissera son âme.

L’hiver est installé. On est plus à deux pour se tenir au chaud. Nous deux n’est plus le remède à notre solitude. Nous deux a cessé d’être notre cryothérapie. 

Publicités

Alors?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s