Danse


Danse

Comme la flamme

Au contact de la paille

Enflamme  réduis en cendres

Le cœur gémissant agonisant mourant

 

Danse

Comme les battements d’ailes

Brassant les vagues invisibles du vent

Du tsunami ravageant bout par bout les soupirs violents

Tempête tropicale nocturne ouragan déchirements rebelles

 

Danse

Comme le souffle

Dans les voiles de l’ivresse à la dérive

Sur mon corps battant pavillon corsaire

Flibustier borgne de tes secrets de la licorne

 

Danse

Comme l’ombre de cette bougie

Aux silhouettes chinoises de nous sur les murs

Echo de cette chevauchée walkyriènne fantastique

Jusqu’aux lueurs d’une aurore dans une consternation ensoleillée

 

Danse

Comme les caresses

Des mains sculptant l’argile charnelle

De la boue dissoute dans de la sueur

Explosions des sens éruptions des entrailles

Te perdre dans un cri nous retrouver dans l’infini

 

De la nuit

Publicités

Alors?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s