Vanessa


Des murmures lâchés dans le vide, qui se perdent et disparaissent, pour le temps présent, ils n’ont jamais existé.  

Ce vide qui m’entoure, cette absence qui me vide,  que me reste t-il de nos souvenirs. Des silences distants, des distances froides, des mondes alternatifs, parallèles, toi et moi que serions-nous devenus.

J’ai regardé le ciel, il est squatté par de timides étoiles, j’ai regardé le ciel, et la lune d’un pâle argenté s’est moquée de moi. Ici, si loin de tout ce à quoi j’aspire, et toi où es-tu, dans ce ciel, as-tu seulement trouvé ta place parmi les étoiles. Au milieu des tiens.   

Les étoiles me regardent aussi. C’est peut-être toi. Qui sait. 

Publicités

Alors?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s