Christy


J’ai connu des baisers
Langoureux de l’hiver solitaire

J’ai connu des reines et des rois
Des gens ordinaires sans terre

J’ai marché dans la lumière et dans l’ombre
Recherchant l’espoir dans les décombres

J’ai couru vers l’artificiel et son déjà-vu
Vers l’abstrait et son absolu

Jamais Christy je n’ai vu de femme comme toi
Jamais Christy je n’ai aimé de femme comme toi

J’ai connu la brise d’un soir
Et dansé avec le désespoir

J’ai touché la douceur assassine
Et les étoffes les plus fines

J’ai marché la voix haut perchée
Et chanté les fleurs du mal,  celles du péché

Jamais Christy je n’ai fait autant l’amour
Jamais Christy je n’ai reçu autant d’amour

Publicités

Alors?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s