En quête des étoiles perdues

Ce soir, j’ai regardé le ciel
Il était noir
Il était froid
Il était sans espoir
Il était couleur fiel

Ce soir, j’ai baissé les yeux
Pour ne plus voir
Pour ne plus croire
Pour
L’humanité
Gisant sur les pavés

Ce soir, j’ai fermé les yeux
Il y avait du silence
Il y avait de la souffrance
Il
N’était pas là

Ce soir, j’ai regardé la terre
Elle était noire
Elle était froide
Elle était sans espoir
Elle était couleur cimetière
Aussi vivant que je crève

Ce soir, j’ai rejoint le ciel
Pour ne plus attendre
Pour ne plus prétendre
Pour
L’humanité
Sans père ni mère

Ce soir, j’ai les pieds enfoncés dans la terre
Noire
Froide
Qui ne voit
Qui ne croit
Sans espoir
Couleur fiel
Couleur cimetière
Gisant sous les pavés
En silence
En souffrance
Sans humanité
Sans père ni mère
Les yeux fermés
Et le reste dans les étoiles

Les commentaires sont fermés.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.