Run, Forrest, Run

Bande sonore : Killing me softly – Fugees.

Hier, j’ai assisté à une drôle de scène : une jeune fille refusait de payer sa course à un taxi, le chauffeur a appelé les flics qui ont presque de suite débarqué, la jeune fille apparemment était déjà recherchée par la police, un mandat d’arrestation émis contre elle, la jeune fille a été appréhendée immédiatement et conduite au poste de police, au poste de police elle a voulu s’échapper, elle s’est mise à courir, une policière présente s’est lancée à sa poursuite, elle lui a hurlée de s’arrêter, la jeune fille n’a pas obtempéré sur le coup mais a ralenti et finalement s’est progressivement arrêtée, la policière a dégainé son arme et a mis en joue la jeune fille qui n’était plus dans sa course folle et qui ne s’était plus complètement immobilisée, la policière a pointé son arme vers elle, elle a tiré, la balle est allée droit dans la tête de la jeune fille. Elle est morte.  

Avant-hier, j’ai assisté à une drôle de scène : un jeune flic courrait après un autre jeune homme qui avait été surpris entrain de vendre un truc ayant tout l’air d’une substance illicite, le jeune homme voyant le jeune flic débarqué de la voiture de patrouille a tout de suite piqué un spring digne d’usain bolt, le jeune flic l’a sommé de s’arrêter sans résultat, le jeune homme était connu par les services de police pour de petits larcins, le jeune flic le connaissait plutôt bien puisqu’ils avaient tous les deux fréquentés autant le même quartier que la même école secondaire, sans être des amis d’enfance ils avaient connaissance de l’un de l’autre, le jeune homme n’a pas ralenti sa course, le jeune flic aussi, à un moment donné le jeune homme s’est retrouvé face à un mur infranchissable, c’était pour lui la fin de la fuite, devant cette impasse il s’est retourné à lever ses mains et s’est agenouillé comme une personne qui se rend, le jeune flic s’est avancé et a sorti son arme, il a mis en joue le jeune homme et lui a logé trois balles dans la tête et deux dans la poitrine. Il est mort.

Ce soir, j’ai assisté à une drôle de scène : Forrest courrait dans une rue, courrait comme si sa vie toute entière en dépendait, courrait comme quelqu’un ayant le diable aux trousses ou ayant La Mort aux trousses, la scène était très hitchcockienne, Forrest courrait pour échapper à une ombre que personne ne voyait, il n’y avait personne derrière lui, rien du tout, ou peut-être L’Homme invisible – qui sait, Forrest a entendu dans sa tête la Mort le sommer de s’arrêter afin qu’elle puisse procéder à sa job, Forrest n’a pas obtempéré, la Mort a sorti sa fourche et l’a mis en joue, la Mort a lancé sa fourche qui est allée tranchée la tête de Forrest. Forrest n’est pas mort. Il a continué à courir. Sans tête, course folle dans la rue, la Mort aux trousses. Forrest a un moment a vu une patrouille de police, il s’est immobilisé devant la voiture, un flic en est sorti et lui a demandé si tout allait bien, Forrest décapité n’a pas pu répondre, le flic a regardé autour de lui et il n’y avait rien, il a pris Forrest et l’a conduit au poste de police. Forrest assis au poste de police, toujours sans tête, avait dans ses mains un café offert par le policier qui essayait vainement de comprendre la situation. Forrest ne pouvait pas lui répondre, il en était simplement incapable. Le flic visiblement secoué par toute cette histoire a décidé de faire appel aux professionnels des services de soutien aux personnes en détresse, le temps qu’il aille passer le coup de fil, La Mort est entrée dans le poste de police, Forrest l’a sentie, il s’est remis à courir, les flics présents n’ont pas compris, Forrest courrait dans les couloirs du poste de police comme un enragé, certains flics ont eu des Sueurs froides. L’un d’entre eux a sorti son arme, il a hurlé contre Forrest qui courrait vers lui, il l’enjoignait de s’arrêter, Forrest sentant la Mort se rapprocher a mis plus de vigueur dans sa course au point de faire passer usain bolt pour une espèce de blague, Forrest fonçait droit sur le flic en pleine Psychose. Le flic a tiré. Une balle en plein cœur, trois dans la poitrine, deux dans les jambes. La Mort est décédée, sur le coup.

Ce soir, Forrest quand je lui ai parlé pour essayer de comprendre, il ne pouvait se l’expliquer. Le flic aussi. Comment les balles étaient passées à travers lui ou comment le flic avait pu le manquer de cette façon. Inexplicable. Forrest n’a plus eu La Mort aux trousses. Il a pu récupérer sa tête, avant que Les Oiseaux n’en fassent un dîner. Il a donc désormais toute sa tête. Mais, j’ignore pourquoi il continue toujours de courir.

Bande sonore : Runaway – Kanye West.

 

3161842696_1_2_OAqrrv8h

 

 

Publicités

Alors?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.