Des milliers de baisers

Des milliers de baisers, des milliers de nos deux
Un à un de ma bouche à la tienne déposés
Des millions d’étoiles, comme des instantanés de douceur
Dans le ciel, disparues en une éclipse lunaire

Des milliers de doux murmures sur des cœurs enflammés
Poèmes composés sans jamais oser offrir
P’tits bouts d’aveux jetés dans une corbeille à papier
Mis aux vidanges sans jamais oser les lire

Des milliers d’imaginaires aux mille mondes fantasmés
Des milliers de récits, d’histoires, dans nos têtes, racontés
Sous un ciel étoilé, une lune insomnieuse, nos rêves éveillés
Pour tous ces instantanés durant lesquels nous avons été

 

img_1330

 

Je voudrais tout figer dans un geste poétique éclatant
Ces murmures ces rêves nos instantanés de douceur
Toutes les secondes des plus banales aux plus belles
Qu’aucune ne se perde dans nos réels assommants
Qu’aucune ne se perde dans nos longs tourments
Qu’aucune ne se perde dans nos cris de douleur
Qu’aucune ne se perde quand nos âmes ne seront plus belles
Les écrire les lire et te les dire, ces moments ont eu lieu
Nous deux dans ces moments si précieux
Nous avons eu lieu

Tout saisir dans un geste poétique resplendissant
Ajouter des couleurs des sons et des parfums
Des empreintes des lumières et des diamants
Des souffles des caresses et encore des parfums
Que jamais rien ne meure
Tous ces films de nous et toutes nos scènes de cinéma
Celles coupées au montage celles laissées à l’image
Ces scènes que l’on ne jouait pas
Que jamais rien ne meure
Quand nous deux nous semblera n’être qu’un mirage

 

img_1329

 

On ouvrira toutes les nuits où nous reviendrons d’entre les morts
Par tous ces instantanés de douceur
Comme des aurores boréales invisibles à ce qui dort
Fragiles et vrais de candeur
Nous revoir ainsi, peut-être, nous fera revenir au bonheur

Des milliers de baisers, des milliers de nos deux
Un à un de mon âme à la tienne déposés
Un à un de ma peau à la tienne déposés
Un à un de mon cœur au tien déposés
Des milliers de pensées, de rêves éveillés
Des regards discrets échangés dans des lieux trop encombrés
Des milliers de baisers en un toi et moi d’éternité

 

Une réflexion sur “Des milliers de baisers

  1. Pingback: Combien de tant – Les 50 Nuances de Dave

Ce site vous est proposé par WordPress.com.