Langue(s)

Bande sonore : Blindness – Metric

Hier, dans une rue, sous la pluie, enveloppées dans le souffle froid d’un printemps gris, au milieu de passants invisibles, deux langues anonymes se caressaient, se mêlaient, s’enlaçaient, à bout de respiration. Du rose dans un paysage urbain cendré et boueux, de la chaleur transmise bouche-à-bouche et deux visages noyés dans la buée. Montréal, vu du trottoir, rencontre et mélange de langues. J’ai eu le sourire, sous la pluie.

 

tenor

 

Hier, dans un café, des langues se découvraient, tendres attouchements, au-dessus de tisanes chaudes dont les vapeurs masquaient timidement le moment intime de partage. Rock me now, rythme métrique, discrets gémissements, saccadées exaltations, des langues anthropophages en corps-à-corps, sous le regard d’une ville recevant le pissat des nuages, une conversation charnelle et un verbe plus que jamais salivaire, causerie sans un seul mot échangé sauf beaucoup de souffles.

Tête-à-tête silencieux, les cœurs sur le bord des lèvres, les yeux fermés, deux langues s’offraient leur nudité.

 

68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f4a4f4b5a5477344f5278344c63673d3d2d3234372e313531303937626461353636383935333234353030313730323330322

 

« Ceci est ma respiration livrée pour toi : prends et vis ». Sainte eucharistie dans un café. Montréal, vu d’un café, des langues mortes qui dans un effleurement reviennent à la vie. Langues sauvées par la dévorante dévotion. J’ai eu le sourire, sous la pluie.

Hier, sur le quai du métro, enterrées vivant, deux visages mêlés l’un dans l’autre et ne montrant qu’une seule face respiraient le même air, deux langues échangeaient des vœux dans un moment d’éternité, passion polyglotte et scène de diversité, sous les lumières sans éclat d’un lieu morose et sans âme, près d’un panneau publicitaire enthousiaste : « Fêtons la passion des langues à Montréal cet été » J’ai eu le sourire, dans les ténèbres.

Bande sonore : Hustle Rose – Metric

 

img_1333

2 réflexions sur “Langue(s)

  1. Pingback: Sache que je – Les 50 Nuances de Dave

  2. Pingback: Ray Donovan – Les 50 Nuances de Dave

Un site Web propulsé par WordPress.com.