Le Sucre & le Sel

J’ai compté toutes nos ivresses
Celles aussi qui n’ont jamais été

Je sais j’ai tant de promesses
Que ma gorge est sèche
Et ma bouche aride
Même quand tu es là

J’ai compté toutes nos allégresses
Celles aussi qui viendront

Je sais tu as tant peur que je te laisse
Que ma bouche s’abreuve
A des oasis comme moi
Mirages et évanescentes

 

img_1333

 

J’ai compté toutes nos liesses
Celles aussi qui ne sont pas encore

Je sais nous avons des mots muets
Que nos paroles comme des chansons
Sans instruments sans voix
Ne sont entendues que par nous

J’ai compté toutes nos tristesses
Celles qui sont
Et celles aussi qui seront

Je sais tu n’as pas de promesse
Que ta gorge est sèche
Et ta bouche comme tes yeux
Parle avec le cœur

J’ai compté toutes nos faiblesses
Celles qui nous attirent
Celles aussi qui nous séparent

Je sais je n’ai pas toutes les réponses
Que tes silencieuses questions cherchent
Dans chacune de mes expressions
Dans chaque recoin de mes ténèbres

 

img_1951

 

J’ai compté toutes tes caresses
Celles aussi qui manqueront
Quand tu seras là

Je sais le sucre et le sel ne se mélangent pas
Que c’est une question de goût
Comme l’eau et le feu
Comme la rose tuée par le crépuscule

Je sais le sucre et le sel ne se mélangent pas
Quelqu’un me l’a dit tout bas
C’est un terrible mélange de genres
Car le sucre et le sel se ressemblent

Et malgré tout ça
C’est le sucre et le sel
L’eau et le feu
La rose et le crépuscule
Que tu veux
Que je veux
Les deux
À la fois

Ainsi soit-il

Ainsi soient-ils

Le vent nous portera

 

Les commentaires sont fermés.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.