Rêvons-lution

Allongés dans l’herbe
Nous nous serrons l’un contre l’autre, nous rêvons
Dérangés, mal-à-l’aise, malaises
Noyés dans la clameur des foules
Qui jouissent des exécutions
D’autres foules
Le colisée, panem et circenses
Cirque macabre et jouissance morbide
Allongés dans l’herbe
Nous nous serrons l’un contre l’autre, nous rêvons

Si nous implorons pardon
Pour ceux que le peloton
Fait tomber dans le colisée
Qu’on ne nous le donne pas
Que la mort nous achève
Allongés dans l’herbe
Serrés l’un contre l’autre
Rêvons-lution dans le pré
Le soleil au-dessus qui plombe
Les dernières colombes qui ont
Osé voler si haut dans les cieux

 

img_1589

 

A tes baisers, à nos tendresses amourachées
Allongés dans l’herbe
Sous le soleil magnifique
Où ne volent plus une seule colombe
Paisibles moments de partage
Serrés l’un contre l’autre
Le peloton a fait une pause
Pour la tranche publicitaire
La foule dans les tribunes se prend des collations
Et nous, toi et moi
Noyés dans notre rêvons-lution
Femme de mes rêves
Homme de mes rêves
À nos cœurs à nos bonheurs
Il fait beau

 

Les commentaires sont fermés.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.