Djiin

Voix du désert, esprit des dunes
Me voilà dans le plus simple appareil
Pieds nus sur le sable froid
D’une nuit à la marmoréenne lune
Qui par ses attraits d’airain
Me fait perdre tout de moi

Voix de l’arctique aux banquises sablonneuses
Me voilà dans la plus simple nudité
Corps offert à l’immense infinité
De cette nuit à l’impavide présence
Qui par ses chaleurs de marbre
Me fait perdre tout de moi

 

img_5883

 

Voix polaire d’une étendue sans nom
Me voilà avec mes mille et un visages
Esprit anonyme au milieu des dunes
Sous la lune atone aux murmures sans mots
Qui par ces paroles remplies d’imaginaires
Me fait perdre tout de moi

Voix de l’esprit du désert, djinn d’ici
Me voilà dans le plus simple appareil
Pieds nus sur le sable froid
D’une nuit à l’arctique lune
Qui par ses attraits austères
Lune nue triste monastique souriante
Éclaire cette étendue sans nom et au mille et un visages
Afin que mon âme perdue puisse se retrouver
Au milieu des dunes

 

 

Les commentaires sont fermés.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.