Lady..

Brassens l’a chanté : le temps
Ne fait rien à l’affaire
Quand l’on est con
On est con
Et moi je pense encore à toi
Dans ma tête c’est tout un cinéma
Plusieurs films sur la pellicule
Entre le j’ai encore rêvé d’elle
Et ma p’tite folie
Rythmés toujours
Sur un prélude de bach
Le temps ne fait rien
À l’affaire
Quand je suis con
Je suis con
Et toi tu penses encore à moi
Dans le train de nuit
Plusieurs films sur la pellicule
Entre derniers baisers
Et j’irai danser sous la pluie
En apesanteur
Rythmés par l’envie d’aimer
Le temps ne fait rien à l’affaire
Quand t’es conne
Je suis con
Et nous pensons à nous
Plusieurs films sur la pellicule
Entre le tu es mon autre
Et le tu ne m’as pas laissé le temps
Un soir de pluie
Brassens l’a chanté : le temps
Ne fait rien à l’affaire
Quand l’on est con
On est con
Et nous rêvons
Toi et moi
De tous ces films de nous
Sur la pellicule
Toutes ces scènes de cinéma
Que l’on n’a jamais jouées
Tous ces milliers de milliers
De baisers
Échangés qui n’ont jamais été
Sur un prélude de bach
Dans le train de nuit
En apesanteur
Rythmés par l’envie d’aimer
Le temps ne fera rien
À l’affaire
Quand l’on est con
On est con

Les commentaires sont fermés.

Un site Web propulsé par WordPress.com.