Sextoying-Gum

Y’a comme un goût de déjà-vu dans son sextoying-gum
Pas besoin de mastiquer pour voir qu’elle swing l’homme
Toujours au garde à vous pendant que le mec bande
Belle sur l’ring féministe elle boxe avec son sexy
Un hiver comme un été sur l’dream love and sun
Avec une ivresse de gin et beaucoup de fun
Lui prend son cocktail de pipe sans se casser les couilles
Avec son air de voyez-vous au truc james dean

Voilà qu’elle sent ses couilles comme un coup de foudre
Le big love est pendant et rondouillard elle en raffole
Elle descend son string ou son gros caleçon en face du truc james dean
Cela pue comme un steak qui brûle sur l’grill
Et pour elle c’est comme humer de l’or

Ses dents blanches brillent en ayant ses couilles dans la gueule
C’est pour elle et lui un air de déjà-vu comme un air de only you
Sa plastique reste au rendez-vous quand elle move son body
Son instinct d’amatrice de porn
Et son blues de stressée anxieuse de solitude
S’dandinent comme un festin offert au big boss

Elle tire dans le mille et lui dans sa face
Éjaculation bite dans les yeux
Cela est presque de l’ordre de la poésie
Elle la gueule ouverte comme la gueule d’une louve
Le mec un peu groove dans son regard voyou
Sort ses bling bling devant les yeux de la donzelle qui brillent
Et il boit ses lèvres toutes clean avant une autre tournée faciale

Et toi comment vas-tu quand ta fin d’année est une éjaculation faciale
Quand tu mâtes ou tu appelles daddy
Celui qui boit sa bière quand t’es sur l’ring
C’est ta west side story que tu partages sur le ‘gram
Manque le happy end et les hectolitres de sperme
J’sais t’fais de ton mieux
Quand tu sors ton best style d’vant la foule qui se branle
Un air d’airnb quand les gueux te lèchent le clito’
P’tites phrases en p’tites passes sur un coup d’amour comme désespoir
Belles dents pour en recevoir des décharges séminales
James dean sort l’attirail et t’arrose de son amour
Miss swipe-left express au milieu du fast food
Se fait casser comme il faut dans un air féministe de merde
Ton story de ‘gram est une éjaculation que tu partages
Miss woman ou girl power sur l’ring
Beau et sexy divertissement pour les couilles rondouillardes

Y’a comme un goût de masochisme dans ton sextoying-gum
Les cheveux gras, les cheveux plats, haute comme une belle érection
Tu semblais pretty sur l’ring
Et catche avec ton string ou ton gros caleçon
Ugly tu connais pas faut que tu mimes la belle
Comme certaines fêtent leur happy birthday
Avec beaucoup de filtres du ‘gram
Happy birthday comme le american dream
Storytelling pour désespéré(e)s
Happy year en cachant ses rondeurs
Derrière les filtres du ‘gram sans lesquels
Tout ça ne vaut tripette
Lui james dean ne songe même pas
À l’équation slim-string
Juste à celle de son verre toujours plein
Et la pipe au rendez-vous
Car le verre plein s’accompagne toujours d’une pipe
Question de savoir-vivre
J’sais tu connais pas
Pas grave, juste fais la blowjob
Oui j’sais oui j’sais
Oui l’monde est injuste
La vie est une merde
Rien à branler de ton foutoir
Juste mastique le pénis

La miss sur l’ring c’est comme offrir
À un manchot une poignée d’ecstasy
Y’a comme un foutage de gueule en metalrock
Trop de fantasy version inferno de pacotille
Rebellitude dérisoire comme des protestations au corps seins nus
Oui miss va te faire voir en balançant ta superficial story sur le ‘gram
Ton conte disney et autres conneries ridicules
Faut franchement être irrécupérable pour tant d’exhibition
Que veux-tu que j’te dise à part : balance ta propagande sur ma bite
J’passe sur le comment vas-tu quand tu souris
Et que cela a l’air du baby cry
Quand j’te mâte comme james dean avant de crever
Oui miss sweetheart call me daddy et balance ton style
‘Gram ta story et n’oublie pas ton air de déjà-vu
Dans la nuit du désabusé j’ai comme un air de désabus quand minuit sonne
Et j’te laisse faire ta p’tite passe aux désaveux d’irrécupérable
Et quelquefois j’me casse dans mon austin sur ton air de string

Y’a comme un goût de sting dans la miss sur l’ring
J’suis son sextoying-gum et elle me mastique
Les cheveux bof-bof et haute comme trois pommes
Pas ugly et en selfie may-day may-day
Une story sur l’gram en american dream
Trop de superficial love et superficial love my ass
Que j’ai juste envie de l’arroser comme une fleur
Facial dans ses yeux et son regard de mimi
Elle sourire de star et moi une gueule d’humphrey bogart
Qui lui léchera le cul comme tant d’autres bouffe des couilles et des anus
Voilà pas besoin de gomina et de prendre son teddy north carolina
Juste faire ce que l’on a à faire pour que son disney ne finisse en scoubidou

Y’a comme un goût de bigoudi dans son sextoying-gum
Elle est sur l’ring comme une story du ‘gram
Night club d’exhibo’ pour chienne nymphomane
Avec son style elle assume d’être jolie comme un cri féministe
James dean sort sa bite et elle se charge du reste
Tout ça est finalement une sitcom fin des années 80
Loin de ce qu’il se faisait dans les années 69
Un sex appeal vache comme du vegan
Des tas d’insipidité pour un cul vendu comme du aretha franklin
Style simplet pitoyable qui se baisse et offre la pipe
A ce james dean roitelet qui bénit le féminisme
Et la soirée finalement s’achève dans un crachat
Le sextoying-gum n’a plus aucun goût
Et elle descend du ring
Personne n’est assez stupide pour applaudir

 

tumblr_ocrk71GPXH1sg0ns8o1_r1_500

Les commentaires sont fermés.

Ce site vous est proposé par WordPress.com.