« Ce monde va nous manger tout crus »

 

 

« La mer à boire

Au diable demander son dû
Mieux vaut tuer le diable que si le diable nous tue
Grains de sable que nous sommes
Restons calmes devant l’inconnu
Mieux vaut braver l’orage que si l’orage nous tue
Chaudes larmes que nous sommes

On t’a dit que le temps guérit tout, et qu’on a que ce qu’on mérite
Et que l’avenir est devant nous, mais qu’on a que ce qu’on mérite
Yeah

Comme on s’épuise encore, encore et encore
Qui va sauver la mise quand il sera trop tard?
Quand on aura toute la mer à boire

Il a coulé beaucoup d’eau
Il est tombé beaucoup d’eau

Ce monde va nous manger tout crus
M’habille pas dans ma tombe, tu sais, je suis né tout nu
Courtes pailles que nous sommes

On t’a dit que le temps guérit tout, et qu’on a que ce qu’on mérite
Et que l’avenir est devant nous, mais qu’on a que ce qu’on mérite
Yeah

Comme on s’épuise encore, encore et encore
Qui va sauver la mise quand il sera trop tard?
Quand on aura toute la mer à boire

Il a coulé beaucoup d’eau
Il est tombé beaucoup d’eau

Comme on s’épuise encore, encore et encore
Qui va sauver la mise quand il sera trop tard?
Quand on aura toute la mer à boire

Il a coulé beaucoup d’eau
Il est tombé beaucoup d’eau »

La mer à boire, Karim Ouellet.

Les commentaires sont fermés.

Un site Web propulsé par WordPress.com.