..Parce que c’est : « Liber-T »

libre (se – ce lire) by dave
next (version nextemporain)
by dave
Q (version point g) – by dave
by dave

Avant même de l’écrire, ce texte, j’avais une idée précise de son titre : « ..Parce que c’est : Liber-T ». Un sous-titre : « Pour une écoute de Soi ». J’avais une idée de son horizon, sa destination, et comme souvent avec mon plume un cheminement qui suit toutes les directions-explorations (du dire, de l’expression, de l’expérimentation, de l’existence, des dimensions de soi et d’être, et tous les etc. propres-communs) afin de dé-c-ouvrir le verbe. J’ai eu cette idée aujourd’hui, non je l’avais déjà en tête depuis avant-hier. Avant-hier, cela peut être plusieurs jours semaines mois années ; hier, cela peut être l’instant d’avant. Et je sais : je suis difficile à suivre. Comme je l’ai souvent dit : ne me suis pas, suis la phrase

Compliqué. Je le devine. Qu’est-ce qui est réellement simple. La simplicité : c’est rendre clair la complexité et ses complications. C’est clair et c’est loin dêtre simple. N’oublie pas, ne me suis pas, suis la phrase

Vois-tu

La clarté du brouillard. Sa simplicité, sa complexité, ses complications.

Vois-tu

La clarté des mots, du verbe, du souffle, de la respiration. Sa simplicité, sa complexité, ses complications.

Vois-tu

La phrase à suivre

Compliqué. Je le devine. Prends le(s) temps, et c’est loin d’être simple.

Avant de l’écrire, j’avais une idée précise de l’univers que je voulais explorer. Un voyage, des rythmes, des musiques, des sonorités, des couleurs, des nuances, des temps, des dit-mentions et leurs dimensions. Etc. Une idée de la destination : le Beau, la Liber-T, l’écoute de Soi. En laissant tout (l’un & l’Autre) ouvert

Comme un Libère-Toi, inscrit dans les gènes de l’Humain. J’ai commencé par une vibration, une note, une écoute de Soi : avant. J’ai poursuivi par une autre : même. Et : de (pour laisser entendre deux, l’un & l’Autre). L tel un point cardinal. Écrire comme un Libre air qui erre. Je me suis posé un instant, une virgule, pour écouter ce Soi résonner. Pause cigarette, pause bière, pause pipi ou pet ou défécacation ou bain-douche aussi magique qu’un rite voodoo, pause cartel ou montr& al., pose du silence ou de la lenteur ou simplement du moment présent. J’ai laissé résonner l’écoute de Soi, je me suis senti en accord avec ce que j’entendais et j’ai fait : oui.

C’est moi

Ce plume.

(pas) Compliqué

Dans sa clarté.

Est*ce Beau, tu me diras. Est*ce laitte, je m’abreuve ivrogne à tes mamelles (de tous les genres) généreuses, cette source de vitalité. Les sonorités de cet al.laitte-ment, ma bouche ouverte (puanteur nicotine ou corporelle) t’absorbe en écoutant ton cœur battre la chamade ballade.

Vois-tu

La vibration, la note, l’écoute de Soi. Même. De(ux). L. écrire. Toi. J’ai commencé par . Suis-tu seulement la phrase

Vraiment

Le parfum mauve de la phrase

De la Liber-T

d’eux son incontinence

Mensongère, sincère, authentique, vulnérable

Moi, menteur Ier, souverain souillé et souilleur, toxique et malsain, avant même de l’écrire, tu en avais une idée précise, je devine ton titre : un trop plein de défauts à l’image de son sujet et de son objet. Beau titre, c’est tout toi. Dans sa simplicité, claire, je suis ta phrase

Vois-tu

Le passage en quelques mots d’erik satie à marylin manson en passant par tous les standards crooner et pop. Je ne te parle même pas de la callas. Du makossa et du manu dibango. Don 4 kwat (à la Et P8 Koi). Hein père. L’exploration de l’univers, de la Liber-T, en écoute de Soi  

next(empo) – by dave

by dave
by dave
next (version nextemporain dLm)_02 – by dL . m
by dave

Les commentaires sont fermés.

Un site Web propulsé par WordPress.com.